Historique de notre société

Une pre­mière fon­da­tion a eu lieu en 1908 par quelques pion­niers.
En 1914, la socié­té fut dis­soute, car la pre­mière guerre écla­tait et par là, obli­geant les membres à ser­vir sous les dra­peaux.

Ce n’est qu’en 1933 qu’un groupe de gym­nastes déci­dèrent de se ren­con­trer, le 22 juin pour déli­bé­rer sur la fon­da­tion d’une sec­tion à Chailly. En effet, grâce au dévoue­ment de cha­cun et sur­tout du pré­sident Julien Bor­card, le comi­té a été consti­tué somme suit :
Pré­sident Julien Bor­card – Vice-Pré­sident Jean Mul­ler – Cais­sier Emile Pilloud – Secré­taire Louis Grü­ner – Moni­teur Robert Muri­sier – Garde maté­riel Mar­cel Ger­ma­nier et porte-dra­peau.

Les per­sonnes ci-après ont fait par­tie des pre­miers adhé­rants :
Mes­sieurs Emile Pilloud – Julien Bor­card – Jean Mul­ler – Robert Muri­sier – Mar­cel Ger­ma­nier – Louis Grü­ner – Gino Burat­ti – Antoine Stu­der – Erik Buchi – Robert Blanc – René Bur­nier – Paul Magnin – Mar­cel Blanc 

En 1942 s’ouvre une sous-sec­tion pupil­lettes et dames et c’est cette même année que l’on voit appa­raître des dames comme moni­trices et la pre­mière au comi­té admi­nis­tra­tif, Mme Eugé­nie Blanc en tant que secré­taire en 1947.

En 1950 les dames après diverses dis­cus­sions deviennent indé­pen­dantes. 

Les divers grou­pe­ments depuis la créa­tion de la socié­té ont tou­jours régu­liè­re­ment par­ti­ci­pé aux mani­fes­ta­tions dans le cadre com­mu­nal et aux divers concours soit régio­nal, can­to­nal et fédé­ral tant en gym­nas­tique de groupe et aux engins. Dans les pre­mières années, les gym­nastes par­ti­ci­paient éga­le­ment en natio­naux (lutte).

Dès 1980 des groupes indi­vi­duels gym agrès jeu­nesse filles et gar­çons, gym­nas­tique avec engins à mains pour les filles et depuis 1999 un groupe ath­lé­tisme.

Depuis sa créa­tion, la socié­té a usé 15 pré­si­dents par­mi eu une dame pour la pre­mière fois depuis l’an 2000 puisque Mar­lyse Bla­ser a accep­té ce poste.

En novembre 2008, la FSG Chailly et la socié­té fémi­nine de Chailly fusionnent.

Faits divers et anec­dotes
N’étant pas prêt pour une soi­rée c’est un bal qui est orga­ni­sé les 9 et 10 décembre 1933 avec suc­cès. Fr. 400.00 de béné­fice.

La pre­mière soi­rée a lieu le 31 décembre 1934.

En 1939 et 1940 la soi­rée à lieu dans la grande salle du café des sports car la salle de gym n’est pas chauf­fée.

En 1942 lors d’une séance de comi­té, le pré­sident informe qu’il est à la recherche de cou­ver­tures pour per­mettre l’obscurcissement de la salle afin de pou­voir tra­vailler pen­dant le couvre-feu.

Jusqu’en 1956, les soi­rées ont lieu sur une scène mon­tée sur che­va­let avec rideaux et décors dans la salle de gym du col­lège de Chailly côté Cla­rens.

Dès 1957 elles se déroulent sur une scène toute neuve construite en dur côté Blo­nay.
Novembre 1933 est créé un grou­pe­ment de pupilles.